STÉPHANE ESCOMS

Intervenant Piano/claviers, Production

Pianiste Accordéoniste Compositeur Producteur
Auteur, compositeur, interprète, producteur et globe-trotter… Le parcours de Stéphane Escoms est riche de rencontres et de voyages. Le musicien, originaire de Saint-Dié (88), commence l’accordéon à l’âge de 8 ans et tourne à l’étranger avec un orchestre à l’âge de 13 ans. Il apprend ensuite le piano en autodidacte avant de suivre des cours privés avec, entre autres, Rob Madna, Mike LeDonne et Chucho Valdès.
Il poursuit sa formation au Conservatoire de Metz où il obtient un DEM en Jazz, la médaille d’or de piano jazz à l’unanimité, un prix de perfectionnement et un diplôme de concert.
Son activité débordante s’articule autour de son trio et de nombreuses collaborations, telles que sa participation au SAAR-LOR-LUX, dirigé par Carla Bley et Steve Swallow, plusieurs projets symphoniques avec le compositeur Pierre Thilloy, la création mondiale de l’Opéra « Le jour des meurtres » à Metz (57), Mosella avec plus de 350 musiciens et choristes, sa tournée en Inde avec l’orchestre d’Avignon et le maître du Sarod, Ustad Amjad Ali Kahn ou encore des ciné-concerts.
Depuis 2007, le Stéphane Escoms Trio a sorti deux albums aux concepts originaux. Le premier proposait des morceaux utilisant chacun une technique d’écriture contemporaine, clin d’oeil à ses études de Mathématiques (série, pandiatomisme… ).
« Meeting point », paru l’an dernier, offrait un voyage sonore avec des escales aux USA, en Equateur, Inde, Pologne… Un tour du monde musical avec un invité différent par morceau. Un carnet de voyage sonore, témoignant de la richesse des rencontres faites par l’artiste lors de ses tournées, qui l’ont mené des confins de l’Azerbaïdjan au soleil de Los Angeles en passant par La Havane.
Musicien éclectique, Stéphane Escoms tourne avec de nombreux groupes, autant d’influences différentes qui nourrissent une carrière au carrefour des cultures. En témoignent ses collaborations avec des artistes de variété pop tels que Charlie Winston, MrYaZ, Aelle, les 2000 choristes, Caroline Rose, Osh, Marina D’Amico ou encore du répertoire de la musique latine, Machete, Maria Tejada ou Niuver Navarro.
Il produit également au sein de son studio, « Le Wellington Sound Studio », des artistes de différents univers musicaux.
Sans oublier en parallèle, la préparation des Master Classes et concerts, pour le Ventspils Groove Festival (Lettonie) auquel il est invité cet été, après une première programmation en 2015 avec la version électrique de son trio, EI3CTRIC, devenu depuis EL4CTRIC avec l’arrivée du guitariste israélien Eran HAR EVEN rencontré l’an dernier sur les bords de la mer Baltique.
Pour 2016, deux projets majeurs sont à son agenda, la sortie du 3ème album de son trio dont la tonalité a été inspirée, une fois encore, par un voyage. Un retour aux sources, celles de ses origines, qui a pris la forme d’un séjour dans la région de Valencia en 2014, d’où est originaire une partie sa famille. La redécouverte de la musique qui a bercé son enfance, des pasos-dobles, joués par des orchestres d’harmonie, s’impose comme une évidence, cette musique sera celle de son prochain opus avec le trio. Un album nommé Pepita GREUS, sur lequel la chanteuse cubaine Niuver Navarro a accepté d’interpréter l’hymne des fallas de Valence, el Fallero.
La musique espagnole est encore au cœur de sa collaboration avec David Hurpeau, le jeune chef de l’orchestre symphonique de St Dié, pour lequel il propose une version pour trio et orchestre. Le projet doit voir le jour en 2017 avec une série de concerts. Une aventure dont le prolongement sera un enregistrement à la NEF.

Copyright © MAI 2020

Music Academy International